h7FEpNnZV6si1zDI7hziU3EwN4k@303x378

Le 1er novembre, c'est la fête de tous les saints

C'est une fête catholique qui célèbre tous les saints, connus et inconnus.

C'est en 835 que le pape Grégoire IV  instaura cette fête au 1er novembre, de façon à célébrer tous les saints et martyrs de l'Eglise, y compris ceux qui ne sont pas associés à un jour précis de l'année dans le calendrier et ceux qui sont restés inconnus.

Il s'agissait également de combattre des rites celtiques ayant lieu à cette date et qui perduraient en Europe. En effet, pour les Celtes, le 1er novembre était le jour de Samain, une fête des morts qui marquait l'entrée dans la saison sombre et froide.

Qu'ils reposent enfin en paix.

Les chrysanthèmes

des plantes pas si funéraires que cela !

Oui, de nombreuses variétés de chrysanthèmes sont utilisées à des fins ornementales, aux funérailles ou sur les tombes, mais cela est venu beaucoup plus tard.

En remontant à l'étymologie du mot chrysanthème, on constate qu'il vient du grec « khrusas » (or) et « anthemon » (fleur) et signifie donc « fleur d'or », car les tous premiers chrysanthèmes avaient des fleurs jaunes.

 

9nPhcBFRYK5PcHDPgyO8sta0kpU@450x338

 

De son ancien nom chinois Chu, les chrysanthèmes jaunes et blancs sont utilisés en Asie pour en faire un breuvage aux propriétés médicinales, le thé aux chrysanthèmes.

Le chrysanthème s'étend ensuite au Japon au 8ème siècle avant Jésus Christ où il devient le symbole de la famille impériale ! Il est donc sacré. Le chrysanthème est l'emblème national japonais et figure d'ailleurs sur le sceau impérial du Japon. On fête d'ailleurs, le 9 septembre, au Japon, la journée nationale du chrysanthème, aussi appelée Festival of happiness (Festival de la joie).

 

DPCRIbOOEa78_tkX5s1XE8VglTM@250x214

 

Ce n'est qu'au 17ème siècle que le chrysanthème fut introduit en Europe par Carl Von Linné, qui décrit le genre Chrysanthemum, en 1753.
On nomme aussi le chrysanthème, chrysanthème d'automne, car il est cultivé et fleurit pendant la période septembre / octobre, en automne donc et est vendu pour... la Toussaint, fête des morts. C'est donc là l'origine des ornements funéraires !
Dans les pays d'Europe, particulièrement en Autriche, en Belgique, en Italie et en France, le chrysanthème est symbole de mort et de deuil

Pourtant, dans le langage des fleurs, le chrysanthème n'a rien à voir avec les funérailles ou les tombes, il représente la joie, l'amitié, la paix, l'optimisme, l'abondance ou encore la santé.

 

2NCibI4ST2P_avPa65Kz03e6jUY@450x257

Petits poèmes pris sur le net..

Toussaint...

Bouquet blanc dans le cimetière,
Rose rouge dans les oeillets blancs,
Bouquet d'amour taché de sang.
                

Rose  rouge, ou poignard vibrant,
Enfant tombeau, Maman de pierre,
Petit berceau de marbre blanc

Rose rouge, mon coeur, griffant,
Larmes cachées, séchées au vent,
Bouquet blanc dans le cimetière

Rouge baiser
Sur masque blanc.

La Toussaint

Sous la pierre
froide des tombes
reposent
les chers disparus
pour l'éternité.

Sur la pierre
froide des tombes
éclosent
dans les vases nus
les fleurs irisées

Près de la pierre
froide des tombes
se recomposent
les familles
des êtres aimés.

Derrière la pierre
froide des tombes
se décomposent
brindilles
et fleurs fanées

         Apolline Borgard

Le temps est bien refroidi

Malgré le soleil qui luit

Nous voilà bien repartis,

Du  brouillard et un ciel gris

Mais de beaux après midi.

C’est la Toussaint ce jeudi

Les cimetières sont garnis

Pour tous ceux qui sont partis,

Sans nous et bien loin d’ici.

Nous les reverrons, mais oui,

Ils nous l’ont tous bien promis

Moi j’y crois, je vous le dis

Quand nous partirons d’ici

Pour aller au paradis

Ils seront là, ils l’ont dit.

 

Citation du jour:

«Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise

ou la méchanceté de ses semblables.»

 

Vent de Toussaint

 

Terreur de marin.

De Saint Michel à la Toussaint
Laboure Grand train.

A la Toussaint,
Manchons au bras, gants aux mains.

 

Pour la Toussaint
Laisse l'éventail et prends les gants.

 

De la Toussaint aux Avents,
Jamais trop de pluie ou de vent.

 

Vent de Toussaint,
Terreur de marin Novembre,.

 

Toussaint le commande,
Saint-André (10 novembre) le voit descendre.

 

A la Toussaint
Commence l'été de la St Martin.

 

A la Toussaint blé semé
Aussi le fruit enfermé.

 

A la Toussaint
Le froid revient
Et met l'hiver en train.

 

La Toussaint venue
Laisse ta charrue.

 

Le jour des morts ne remue pas la terre
Si tu ne veux sortir les ossements de tes pères.

 

Autant d'heures de soleil à Toussaint
Autant de semaines à souffler dans ses mains.

 

Telle Toussaint, tel Noël,
Pâques au pareil

 

***************

 

Voici que la saison décline,

 

L'ombre grandit, l'azur décroît,

 

Le vent fraîchit sur la colline,

 

L'oiseau frissonne, l'herbe a froid.

 

 

Août contre septembre lutte ;

 

L'océan n'a plus d'alcyon ;

 

Chaque jour perd une minute,

 

Chaque aurore pleure un rayon.

 

 

La mouche, comme prise au piège,

 

Est immobile à mon plafond ;

 

Et comme un blanc flocon de neige,

 

Petit à petit, l'été fond.

 

 

Ce simple et beau poème qui présente merveilleusement la saison

 

qui approche à grands pas a été écrit par Victor HUGO

 

(né en 1802 et mort en 1885).